1

Un chalet au sommet

A Nendaz, il y a des chalets. Traditionnels et typiquement valaisans. Malgré la construction massive des résidences secondaires, la  terre si chère au cœur des Valaisans reste un havre de paix dans l’imaginaire collectif.

En octobre 2016, un chalet pas traditionnel voit le jour sur les pentes de Saclentse, à cinq minutes de voiture de la commune nendette. Un architecte genevois, Renaud Dupuis, a su apprécier l’accueil et l’air de la région. Il y a dessiné les plans d’un chalet aux allures modernes, tout en respectant précisément les exigences et les normes de son désormais Valais d’adoption.

 
 
Tout le pan de toiture sud-est entièrement recouvert de panneaux solaires, tandis que le pan nord se compose de plaques Eternit. Le chalet bénéficie de l’ensoleillement de cette région magnifique dans la vallée de Nendaz.
Tout le pan de toiture sud-est entièrement recouvert de panneaux solaires, tandis que le pan nord se compose de plaques Eternit. Le chalet bénéficie de l’ensoleillement de cette région magnifique dans la vallée de Nendaz.
 
 

Du bois et des ouvertures Lorsqu’on entre dans le chalet, le bois est l’élément dominant, couplé au béton apparent. Les ouvertures et tout le rez-de-chaussée sont composés de ces deux matériaux. Les chambres aux parquets en chêne et deux salles de bains aux carreaux de ciment se déploient. A l’étage, c’est le mélèze traditionnel qui reprend ses droits. Ce bois-là ne craint pas les intempéries. Sur les murs et le plafond, un simple plâtre vient apporter le blanc du minimalisme, autre aspect qui se détache du chalet de tradition. Le clou du projet, ce sont les ouvertures, un triple vitrage extrêmement bien isolé pour des baies s’ouvrant sur une vue à couper le souffle.
«L’isolation est en laine de bois, car elle laisse beaucoup mieux respirer les parois. Nous avons respecté les normes du chalet valaisan traditionnel dans une construction contemporaine. C’est la première fois que je réalise un chalet et je pense être parvenu à éviter le piège de finir par construire une maison à la montagne», dit l’architecte.

 
 
La façade sud arbore la terrasse principale et l’entrée officielle du chalet, en bas. Le ton du mélèze qui compose l’extérieur change au fil d
La façade sud arbore la terrasse principale et l’entrée officielle du chalet, en bas. Le ton du mélèze qui compose l’extérieur change au fil d
 
 

Un intérieur moderne et chaleureux
Lorsqu'on arrive depuis le rez par l'escalier à la main-courante en métal peint, on tombe sur un intérieur entièrement en sapin. La hauteur de la pièce est aussi impressionnante que les dimensions des baies vitrées sur 5 mètres. Attention, la mezzanine est un véritable exercice d'escalade. On y accède en équilibre sur des marches en zigzag verticales. Les fonctions de la « pièce au sommet » sont variables: salle de musique, chambre d’amis avec futon ou coin lecture... isolé ça c'est sûr! Le poêle et la cheminée sont du même métal huilé que la glissière sur-mesure en métal peint dans l’escalier ou les tringles des rideaux. La vue depuis la fenêtre rectangulaire de la cuisine donne sur le terrain en pente: «Nous l’avons aplani à l’arrière pour éloigner le terrain du chalet.»

 
 
La salle à manger avec les ouvertures exploitées au maximum pour profiter de la vue. L’intérieur est entièrement en sapin. Les tringles sont faites sur mesure et la serrurerie est en rapport avec le poêle qui rappelle les rampes dans les escaliers.
La salle à manger avec les ouvertures exploitées au maximum pour profiter de la vue. L’intérieur est entièrement en sapin. Les tringles sont faites sur mesure et la serrurerie est en rapport avec le poêle qui rappelle les rampes dans les escaliers.
 
 
L’accès à la mezzanine n’est pas aussi périlleux qu’il semble. Dessous, la cuisine, discrète aux carreaux-ciments du Maroc comme les salles de bains.
L’accès à la mezzanine n’est pas aussi périlleux qu’il semble. Dessous, la cuisine, discrète aux carreaux-ciments du Maroc comme les salles de bains.
 
 
Les chambres à coucher sont en béton et au sol un parquet en chêne. Les ouvertures sont comme des tableaux sur la nature. La salle de bains en carreaux de ciment du Maroc. Le sapin prédomine partout.
Les chambres à coucher sont en béton et au sol un parquet en chêne. Les ouvertures sont comme des tableaux sur la nature. La salle de bains en carreaux de ciment du Maroc. Le sapin prédomine partout.

 
 

Reportage: Monica D’Andrea Photos: Nathalie Racheter
de: Maisons et Ambiances, édition no 5-2017

Lire le reportage complet dans Maisons et Ambiances 4-2017/Version imprimée

La bonne adresse:
Atelier Nord Sàrl                                   
Renaud Dupuis                                 
Rue Viollier 8            
1207 Genève / Suisse  
Tél. + 41 (0) 22 700 35 34
Portable + 41 (0) 79 202 32 64
E-mail: r.dupuis@atelier-nord.ch
www.atelier-nord.ch

Aucun élément ne correspond à votre recherche